Actualités

Une innovation chirurgicale à l’Hôpital privé Jean Mermoz pour les pathologies du dos

le 30/12/2021

Vidéo distante URL

 

Attention : images de chirurgie

Une innovation chirurgicale à l’Hôpital privé Jean Mermoz pour les pathologies du dos L’Hôpital privé Jean Mermoz - Ramsay Santé situé à Lyon (Rhône) est le premier établissement de soins de la région Auvergne-Rhône-Alpes à pratiquer la chirurgie du dos par voie endoscopique. Cette pratique innovante réduit les douleurs postopératoires tout en assurant un retour à domicile rapide et une rééducation courte aux patients. Mise en lumière avec le Dr Szadkowski, l’un des trois chirurgiens de la colonne vertébrale au sein de l’hôpital.

Une première régionale

La chirurgie du dos par voie endoscopique est une technique innovante utilisée pour opérer les hernies discales lombaires et cervicales, les canaux lombaires étroits et les kystes synoviaux rachidiens. 

L’opération chirurgicale consiste à introduire une caméra miniaturisée dans le corps qui transmettra sur écran la zone à opérer. Reliée à un tube, cette caméra permet aux chirurgiens d’accéder à la colonne vertébrale et de libérer des racines nerveuses, d’ôter des hernies discales ou encore des kystes.

La chirurgie du dos par voie endoscopique diminue de façon substantielle les douleurs postopératoires par rapport à une intervention classique. La petite taille de l’incision pratiquée (inférieure à 1 cm) réduit quant à elle de manière importante le risque d’infections nosocomiales (infections contractées au sein d’un établissement de santé). Pour le chirurgien, cette technique innovante lui évite d’avoir à enlever certains ligaments et articulations, étape indispensable lors de l’intervention chirurgicale sans endoscopie. La colonne vertébrale se retrouve ainsi totalement préservée. 

L’Hôpital privé Jean Mermoz est le premier établissement de soins de la région Auvergne-Rhône-Alpes à pratiquer cette technique. « En 2021, sur un total de 800 opérations chirurgicales du dos, plus de 150 patients en ont bénéficié. Cette pratique naissante est vouée à remplacer progressivement les anciennes techniques chirurgicales », affirme le Dr Szadkowski.


Une rééducation rapide à la suite de l’opération

L’établissement propose également un programme de Récupération Améliorée Autour de la Chirurgie (RAAC), qui prend en charge les patients de manière optimale avant, pendant et après l’opération.
Lors de leur entrée dans l’établissement, les patients rencontrent l’anesthésiste, les infirmières ainsi que les aides opératoires afin de préparer l’opération chirurgicale dans les meilleures conditions. Celle-ci se déroule sous anesthésie générale et dure environ une heure. L’hospitalisation est courte : « la majorité des patients peuvent rentrer à leur domicile le jour même de leur opération », note le Dr Szadkowski.

À la suite de l’acte chirurgical, une infirmière coordinatrice informe les patients sur les activités qu’ils pourront faire lors de leur retour à domicile et un kinésithérapeute leur montre les exercices à réaliser afin de renforcer et étirer les muscles du dos.
Un mois après l’opération, une visite de suivi est organisée par le chirurgien. Une dizaine de séances de kinésithérapie sont ensuite prescrites. La reprise de l’activité professionnelle et des activités sportives pour les patients se montre rapide. Une chirurgie sans nul doute promise, par tous les avantages qu’elle procure, à un grand avenir.